La Repentance dans l'Ancien Testament

Publié le

La Repentance 2

 

Le mot utilisé pour repentance dans l’Ancien Testament est shub. Le sens principal de ce mot est changer radicalement d’opinion ou de direction.
La repentance met en particulier l’accent sur :
- Un changement radical dans sa vision du péché et de Dieu.
- Ne plus voir le péché seulement au sens physique, mais le voir comme Dieu le voit.
- Les pécheurs, tout comme les saints, doivent avoir une telle conscience de la Sainteté de Dieu que cela ne leur cause pas seulement du chagrin, mais une décision morale consciente de se séparer de son péché et de l’abandonner.
La repentance peut être illustrée par l’image d’un homme qui s’éloigne de Dieu, puis prend un virage à 180 degrés. C’est une “décision de qualité” de radicalement changer sa direction spirituelle, dont la preuve extérieure est une vie transformée.
La repentance, dans le sens de shub, c’est complètement se détourner des péchés passés. Cela ne veut pas dire être sans péché, mais avoir une attitude, une direction et un but qui ont changé. Cela signifie que lorsqu’on a trébuché et désire se relever, on regarde Dieu en face, cheminant ainsi dans la bonne direction.
Les versets suivants développent cette pensée et décrivent l’attitude pour s’approcher de Dieu.

A. 2 Chroniques 7, 14
B. Proverbes 28, 13
C. Ésaïe 55, 6-7
D. Ézéchiel 18, 21-23
E. Ézéchiel 18, 30-32



A. 2 Chroniques 7, 14
...que Mon peuple, qui est appelé de Mon Nom, s’humilie...
2 Chroniques 7, 14
S’humilier, cela peut prendre une forme extérieure, mais ce n’est pas cela qui compte. C’est une décision, pas une émotion, mais cela peut se manifester extérieurement par l’émotion.
...s’humilie, et prie, et cherche Ma Face, et revienne de ses mauvaises voies...
[shub : se retourner]...

2 Chroniques 7, 14
Si les hommes font cela, alors
...Moi aussi, J’écouterai des Cieux, et Je pardonnerai leur péché,
 et Je guérirai leur pays.

 2 Chroniques 7, 14
Notez ceci :
- Il ne suffit pas de s’humilier et de dire « j’avais tort. »
- Il ne suffit pas de prier, ou même de pleurer en priant.
- Il ne suffit pas de simplement rechercher la Face du Seigneur.
Dieu exige la repentance !
2 Chroniques 7, 14 dit ensuite :
...Moi aussi [Dieu]
J’écouterai des Cieux, et Je pardonnerai leur péché,
et Je guérirai leur pays
.
2 Chroniques 7, 14

 
 
B. Proverbes 28, 13
Celui qui cache ses transgressions ne prospérera point,
mais celui qui les confesse et les abandonne [ou les quitte] obtiendra miséricorde !

Proverbes 28, 13
Nous entendons beaucoup parler aujourd’hui de confesser le Christ, mais bien peu d’abandonner le péché passé.
Si nous ne faisons pas les deux, il n’y a pas de promesse de miséricorde !



C. Ésaïe 55, 6-7
Cherchez l’Éternel tandis qu’on Le trouve ;
invoquez-Le pendant qu’Il est proche !
Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme inique, [abandonne] ses pensées,
et qu’il retourne à [se tourne à nouveau vers] l’Éternel,
et [alors et seulement alors] Il aura compassion de lui,
 - et à notre Dieu, car Il pardonne abondamment !

Ésaïe 55, 6-7
 
D. Ézéchiel 18, 21-23
Et le méchant, s’il se détourne de tous ses péchés qu’il a commis,
et qu’il garde tous Mes statuts, et qu’il pratique le jugement et la justice,
certainement il vivra ; il ne mourra pas !
De toutes ses transgressions qu’il aura commises, aucune ne viendra en mémoire contre lui ;
dans sa justice qu’il a pratiquée, il vivra !
Est-ce que Je prends plaisir à la mort du méchant ?
dit le Seigneur, l’Éternel ;
n’est-ce pas [plutôt] à ce qu’il se détourne de ses voies, et qu’il vive ?

 Ézéchiel 18, 21-23
 
 
E. Ézéchiel 18, 30-32
C’est pourquoi Je vous jugerai, chacun selon ses voies, Maison d’Israël,
dit le Seigneur, l’Éternel.
 Revenez, et détournez-vous de toutes vos transgressions,
et l’iniquité ne vous sera pas une pierre d’achoppement.
Jetez loin de vous toutes vos transgressions dans lesquelles vous vous êtes rebellés,
et faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau ;
 et pourquoi mourriez-vous, Maison d’Israël ?
Car Je ne prends point plaisir à la mort de celui qui meurt, dit le Seigneur, l’Éternel.
 Revenez donc, [littéralement : « retournez-vous ».
Cela indique une “décision de qualité” de changer de voie.]
 et vivez !

Ézéchiel 18, 30-32
Ces versets, et bien d’autres, indiquent clairement que la repentance était un pré-requis indispensable de l’Ancien Testament pour vivre la communion avec Dieu.

Publié dans Repentance-Pardon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article