Enseignement actuel

Publié le

 
Le plus grand mécanisme de défense utilisé par ceux qui enseignent un message de « croyance facile » se trouve en 2 Corinthiens 5, 17 :
En sorte que si quelqu’un est en Christ, c’est une Nouvelle Création.
Les choses vieilles sont passées.
Voici, toutes choses sont faites nouvelles
.

2 Corinthiens 5, 17

Des enseignants compatissants disent aujourd’hui que c’est comme si vous recommenciez tout à zéro. Même si vous avez été marié et divorcé plusieurs fois avant de prendre cette décision, vous êtes maintenant « une nouvelle création, les choses vieilles sont passées ».

Selon eux, vous pouvez oublier les vœux que vous avez prononcés devant Dieu lors de votre premier mariage, et vous êtes libre d’épouser quelqu’un d’autre.

Ces enseignants devraient comprendre qu’on ne peut pas être compatissant et exercer le ministère en même temps, car cette compassion fait se centrer sur soi, par conséquent c’est péché.

 

Des Exemples pratiques ! 
 

A. Un jeune couple en concubinage
B. Des homosexuels
C. Une prostituée notoire
D. Un voleur bien connu
E. Paul et Brigitte

A. Un jeune couple en concubinage

Les premiers sont un jeune couple. Vous savez qu’ils vivent ensemble depuis cinq mois, sans être mariés.

Que penser si, tandis qu’ils se lèvent, vous entendiez dire :

« Maintenant vous êtes de nouvelles créatures en Christ, les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles. Vous pouvez continuer à vivre dans cet état de concubinage, parce que vous êtes de nouvelles créatures, et Dieu ne se soucie pas de cela maintenant que vous êtes en Christ. »

Ce ne serait pas en accord avec les Écritures. S’ils étaient vraiment sauvés, ils reconnaîtraient que leur relation est illégitime aux Yeux de Dieu, seraient d’accord avec Lui, et refuseraient de continuer ainsi. Ils cesseraient leur relation, ou se marieraient.

 

B. Des homosexuels

Et si les deux se présentant à l’autel étaient des homosexuels - des sodomites - dont vous savez qu’ils vivent ensemble depuis six ou huit ans ?

Est-il possible de leur dire :

« Vous êtes de Nouvelles Créatures en Christ, les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles. Dieu reconnaît votre relation comme pure et non souillée, et Il vous voit comme une seule chair. Allez en Paix ! »

Vous répondez :

« Oh non ! Quelle horreur ! »

Nous ne pouvons que prier que ces personnes - et tous les chrétiens, hétérosexuels comme homosexuels - soient prêts à faire face avec une audace égale à l’enseignement clair de l’Écriture. » Si seulement Lot avait su cela, peut-être qu’il aurait changé Sodome et Gomorrhe en villes chrétiennes modèles, puisqu’elles n’avaient pas besoin de se repentir… Non !

La Bible dit, en 1 Corinthiens 6 :

Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point du Royaume de Dieu ?
Ne vous y trompez pas :
 … ni efféminés,
ni ceux qui abusent d’eux-mêmes avec des hommes, [les sodomites]
… n’hériteront du Royaume de Dieu.

1 Corinthiens 6, 9-10
L’Écriture dit très clairement que le sodomite n’héritera pas du Royaume de Dieu, sauf s’il se repent ! S’ils se sont repentis, ils connaîtront une transformation de leur pensée, et changeront de direction, à 180°.
Ils détesteront maintenant, abhorreront et abandonneront leurs péchés passés. Jésus nous décrit le résultat en Jean, au chapitre 8 :
Si donc le Fils vous affranchit,
vous serez réellement libres.

Jean 8, 36


 

C. Une prostituée notoire

Une prostituée notoire qui  gagne sa vie avec des hommes, sept jours sur sept.

Que  dire ?

Dire qu’elle est maintenant une nouvelle créature, les choses vieilles sont passées ;voici, toutes choses sont faites nouvelles ? Dire qu’à partir de ce jour, elle doit prier avant de sortir dans les rues et demander à Dieu une occasion de témoigner à ses clients, et de les conduire au Christ au lit ?

« C’est ridicule ! »

Vous avez raison. Si elle est vraiment sauvée par la repentance et la foi, elle abandonnera son péché passé, même si c’était pour elle une source de revenus florissante.
 

D. Un voleur bien connu

Pour un voleur bien connu, la même réponse serait aussi vraie :

« Convertissez-vous, abhorrez, détestez et abandonnez vos péchés passés !

Jetez-les loin de vous si vous professez être né de nouveau. »


 

E. Paul et Brigitte

  Paul et Brigitte : vous vous souvenez d’eux ? Paul a épousé Aline , a rencontré Brigitte, a divorcé d'Aline et épousé Brigitte. Trois ans ont passé maintenant, Paul et Brigitte ont des enfants.

Aline, la première femme de Paul, est assise au dernier rang de la même église, priant que Paul soit sauvé. Après le divorce, elle a été menée par une voisine à faire l’expérience du salut. Depuis lors, elle prie quotidiennement pour le salut de Paul, et le voilà avec Brigitte.

Après avoir prié avec Paul et Brigitte, comment les conseiller ?

- Vous sentez-vous fouiller votre pensée pour trouver une autre réponse ?

- Éprouvez-vous soudain le besoin de rationaliser celle-ci ?

- Trouvez-vous difficile à dire que Paul et Brigitte vivent dans l’adultère ?
Ils sont adultères, selon la Parole éternelle de Dieu. Ils doivent se repentir, abandonner leurs péchés passés, tout comme l’ont fait les autres pécheurs, afin d’être sauvés. Pourquoi ?

Parce que c ’est ce que Jésus a dit :

Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre,
commet adultère…

Luc 16, 18
Jésus voulait-Il dire qu’ils n’ont commis adultère que la première nuit, la première semaine, le premier mois, ou la première année ? Quand l’adultère cesse-t-il d’être adultère ? Quand des enfants naissent ?
Paul a dit, en Romains 7 :
…Ainsi donc, le mari étant vivant,
elle sera appelée adultère
 si
elle est à un autre homme…

 [Il serait aussi juste de dire que lui sera appelé adultère.]
Romains 7, 3
- Combien de temps
Un fornicateur est-il fornicateur ?
Une prostituée, une prostituée ?
Un ivrogne, un ivrogne ?
Un voleur, un voleur ?
Jusqu’à ce qu’ils cessent ! 
N’est-ce pas ?
La vraie raison de nos difficultés à admettre que c’est toujours de l’adultère et que l’on doit s’en repentir c’est que notre société a accepté le divorce, et le remariage, comme une chose courante - la norme acceptée. Jusqu’à ce que cela change, en particulier dans l’église, ce péché ne diminuera pas, mais continuera plutôt à se répandre.
 

Que dire à Paul et Brigitte ?

Selon la Parole de Dieu, ils ne seront jamais Une Seule Chair tant que Aline sera en vie.
Sachant ceci, pouvons-nous leur dire :
« Vous êtes de Nouvelles Créatures en Christ, les choses vieilles sont passées ; voici, toutes choses sont faites nouvelles. Dieu a effacé le passé, et maintenant Il va bénir cette union et faire de vous Une Seule Chair. »
Que pensera Aline ?
Et, plus important : que dirait Dieu ?
Dire cela, ce serait traiter de menteur le Seigneur Jésus, et nommer bien ce qui est mal. Nous serions aussi coupable de ne pas avertir le pécheur, comme l’a dit Ézéchiel, au chapitre 33 :
Quand Je dirai au méchant :
« Méchant, certainement tu mourras ! »
et que tu ne parleras pas pour avertir le méchant à l’égard de sa voie,
lui, le méchant, mourra dans son iniquité ;
mais Je redemanderai son Sang de ta main.
Et si tu avertis le méchant à l’égard de sa voie, pour qu’il s’en détourne,
et qu’il ne se détourne pas de sa voie, il mourra, lui, dans son iniquité ;
mais toi, tu as délivré ton âme.

Ézéchiel 33, 8-9

Aline dirait probablement :

« Voilà trois ans que je prie qu’il soit sauvé, et revienne vers moi et les enfants. Maintenant il est soi-disant sauvé et il n’est plus mon mari, mais celui de Brigitte. Nos vœux ne sont plus valides, mais maintenant ceux qu’il a échangés avec Brigitte sont reconnus !! »

Ne le croyez pas !

L'apôtre Paul et Jésus disent que jusqu’à ce qu’il se repente - et abandonne sa relation avec Brigitte - il est toujours adultère !

Quiconque répudie sa femme et en épouse une autre,
 commet adultère

Luc 16, 18
…Ne vous y trompez pas… ni adultères
n’hériteront du Royaume de Dieu.

1 Corinthiens 6, 9-11

Le Nouveau Testament enseigne de façon cohérente qu’un adultère est adultère jusqu’à ce qu’il se repente - déteste, abhorre, et abandonne ses péchés passés.

C'est vrai qu’on ne peut pas attendre de nouveaux chrétiens qu’ils répondent immédiatement aux situations de la vi comme un chrétien mature, mais l’attitude d’un nouveau chrétien, c’est de détester le péché. Il peut trébucher, mais il recherchera le pardon et la délivrance et continuera.

C’est dans la nature d’une brebis d’éviter la boue et la saleté. C’est dans la nature d’un cochon de rechercher la boue, parce que cela le rafraîchit.

Si quelqu’un s’est vraiment repenti de ses péchés et a donné sa vie au Christ, il peut trébucher ou tomber de temps en temps, mais son attitude est différente. Il se sent mal lorsqu’il désobéit au Seigneur, et il désire être pardonné.

Tant que l’église continuera à faire des compromis dans ce domaine, l’église telle que nous l’avons connue se désintégrera, et nos familles seront détruites. Toute cette tragédie arrive parce que les hommes de Dieu refusent de dire : « Il est écrit ! »

 

  Le véritable sens de 2 Corinthiens 5, 17

Regardons maintenant 2 Corinthiens 5, 17 et voyons ce que cela dit vraiment :

En sorte que si quelqu’un est en Christ, c’est une Nouvelle Création.
Les choses vieilles sont passées.
Voici, toutes choses sont faites nouvelles.

2 Corinthiens 5, 17

Paul vient juste de parler du ciel, du Tribunal du Christ, de la Crainte du Seigneur, et de notre Responsabilité de vivre pour le Christ.

Sur ce verset, LENSKI dit :

« Il y a trois déclarations brèves, incisives, et la troisième est exclamative. Il n’y a pas de coordination. Cela rend la déclaration encore plus acérée en grec, car les Grecs aiment lier tout, et lorsqu’on oublie une coordination, ils ont un choc. »
Plutôt que de réconforter ceux qui croient être en sécurité en Christ, avec leurs péchés, ce verset donne les signes d’un chrétien authentique. Il dit :

« Si vous voulez trouver un chrétien authentique, voici les indices qu’il faut rechercher. »

1. En sorte que si quelqu’un est " en Christ " c’est une Nouvelle Création…

C’est la preuve à l’usage.
Il ne sera plus du tout comme il a été.
Au lieu de cela, s’il est vraiment né de nouveau, vous verrez en lui le Fruit de l’Esprit.
S’il n’est pas une nouvelle personne, il n’est pas en Christ !

2. …les choses vieilles sont passées…

Le mot grec pour passées est para, qui signifie en fait passer, ou périr. Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle personne, parce qu’il a péri, est mort à son ancien passé. C’est le signe infaillible à rechercher.
2 Timothée 2, 19 dit :

…Qu’il se retire de l’iniquité,
quiconque prononce le Nom du Seigneur.

2 Timothée 2, 19

Le mot se retire en grec est à l’aoriste - approximativement l’équivalent du passé simple - et cela implique qu’une “ décision de qualité ” a été prise dans le passé - prononce le Nom du Seigneur. Le résultat attendu de cette décision est une séparation complète du passé et une nouvelle direction qui est donnée - se retirer de l’iniquité.

Le dictionnaire WEBSTER dit du mot anglais depart - traduit dans ce verset par se retirer en français : « L’action a eu lieu dans le passé, sans implication de continuation ou de répétition. »

Est-ce que cela ressemble à la repentance pour vous ?

…voici, toutes choses sont faites nouvelles !

Le mot choses en grec est au temps parfait, c’est le sujet de l’expression sous-entendue : « les choses sont devenues nouvelles. » Ces choses ont été faites nouvelles dans le passé et doivent demeurer toujours ainsi.

R. C. H. LENSKI, dans son livre I [Interprétation de 1 et 2 Corinthiens] dit :

« Une Nouvelle Création signifie que les choses vieilles sont passées, sont parties para, ont été jetées au loin. Ce sont les « vieilles choses » de la chair, dans lesquelles nous vivions à une époque, qu’à une époque nous aimions et qui faisaient nos délices, qui à une époque comblaient tout notre être. Paul est maître dans l’art d’utiliser le singulier et le pluriel : une Nouvelle Création mais les choses vieilles. Une nouvelle unité, et la masse entière des « vieilles choses » mise au rancard. Qu’est-ce qu’une Nouvelle Création aurait à faire de ces vieilles choses du passé qui ne servent plus à rien ?

 

Le grec utilise l’aoriste « sont passées ». L’aoriste dénote une action passée décisive, par laquelle la grande coupure a été faite et la Nouvelle Création forgée. C’est, bien sûr, la conversion, ou la régénération. L’expression correcte est bien « sont passées », même si certaines de ces vieilles choses s’accrochent encore à nous dans cette vie. Elles ne font que s’accrocher à la Nouvelle Création ; elles sont maintenant de « vieilles choses » et ne font plus vraiment partie de nous.

C’est tellement merveilleux que Paul s’exclame en utilisant le contraire

Voici, toutes choses sont faites nouvelles !
 
L’expression « toutes choses » dans la Version Américaine est importée d’Apocalypse 21, 5, mais il est aussi inexact de traduire « elles sont devenues nouvelles », car il s’agit alors des « vieilles choses ». Celles-ci ne peuvent pas devenir nouvelles, elles ont dû être entièrement rejetées ; d’autres choses ont dû prendre leur place, des choses qui ont été nouvellement créées.
 
Le sujet de gegone n’est pas tiré de paralthen ; l’expression « sont devenues nouvelles » contient son propre sujet, un sujet qui est impliqué dans kaina : « les choses sont devenues nouvelles ». Le temps parfait signifie « devenues nouvelles dans le passé et demeurées ainsi constamment. » Dans ces choses nouvelles nous entrons dans la Vie en Christ. »

Alors Paul disait en fait aux Saints de Corinthe : « si » (cela montre que c’est conditionnel) :

- Si cela a été votre expérience,
- Si un temps est venu où le Saint Esprit vous a convaincu de votre condition perdue,
- Si cette œuvre vous a fait vous attrister de vos péchés passés, jusqu’à transformer votre pensée, et que vous vous trouviez à les détester, les abhorrer, et désirez y renoncer et les abandonner,
- Si, par un acte de votre volonté, vous vous êtes séparé de ces péchés passés, vous êtes converti par la foi, avez cru en la mort de Christ pour vous et l’avez faite vôtre, pour la purification de vos péchés,
- Si vous avez cédé toute votre vie à la Seigneurie de Jésus-Christ à partir de ce jour, alors, et seulement alors, vous êtes une nouvelle créature.

Si vous n’avez pas fait l’expérience
de cette transaction entre Dieu et vous
alors vous êtes peut-être religieux
mais
vous n’êtes pas…
une Nouvelle Création…

Publié dans Adultère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vorena 27/08/2013 01:17

Je suis perdue , 4 ans d adultère bientôt ! Seigneur aide moi , je veux te connaître et être sauvée !